"Je voulais en finir avec les hormones"... De plus en plus de femmes jeunes sans enfant plébiscitent le stérilet | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

"Je voulais en finir avec les hormones"... De plus en plus de femmes jeunes sans enfant plébiscitent le stérilet

De plus en plus de jeunes femmes n’ayant pas encore eu d’enfants abandonnent la pilule pour le stérilet…

Elles en ont eu ras le bol de la pilule. Marre de penser à prendre chaque jour ce petit comprimé. Marre de risquer de l’oublier et tomber enceinte. Résultat, de plus en plus de femmes jeunes et qui n’ont pas encore d’enfant se détournent de la pilule contraceptive, lui préférant le stérilet, ou dispositif intra-utérin (DIU). Longtemps réservé aux mères, le stérilet a conquis les  nullipares. Mais est-ce sans risque ? Y a-t-il des contre-indications ? On vous aide...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…