Je suis un homme boulimique et il faut que l'on en parle | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Je suis un homme boulimique et il faut que l'on en parle

[TRIBUNE] Le corps masculin étant un impensé, comment pourrait-on se rendre littéralement malade pour quelque chose qui n'existe pas?

Je me souviens très bien de la première fois que je me suis fait vomir. J'avais 19 ans, j'étudiais à Brest, j'avais du ventre et toujours pas le corps musclé des mannequins que je voyais chaque mois en couverture de Têtu. Le geste est venu tout seul. Je venais de manger un burger et sans même vraiment y penser, je me suis retrouvé accroupi au-dessus des toilettes de ma cité...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…