Grand Est : quand les médecins du SAMU utilisent l’hypnose plutôt que des médicaments | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Grand Est : quand les médecins du SAMU utilisent l’hypnose plutôt que des médicaments

Dans les Vosges ainsi que dans plusieurs autres régions de France, des équipes du SAMU se servent de l’hypnose pour soulager les victimes.

Afin d’éviter de recourir systématiquement aux médicaments, l’hypnose est de plus en plus utilisée par les médecins du SAMU. De Marseille à Lille en passant par Metz et Lyon, les services d’urgences misent sur l’état de conscience altérée des patients pour leur venir en aide.

Au centre hospitalier d’Épinal, dans les Vosges, le médecin François-Xavier Moronval s’est également lancé dans l’exercice de l’hypnose. Depuis trois mois,...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…