Formation à l'IVG : "C'est important de dire qu'on fait ce travail de l'ombre avec conviction", témoignent des médecins | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Formation à l'IVG : "C'est important de dire qu'on fait ce travail de l'ombre avec conviction", témoignent des médecins

Alors que l'inscription du droit à l'avortement dans la Constitution sera de nouveau débattue par les députés ce mois-ci, franceinfo a rencontré des praticiens qui choisissent de se spécialiser dans cet acte médical. Des soignants engagés parfois confrontés aux remarques culpabilisantes de leur entourage.

 

"Qui y-a-t-il de positif, pour vous, à pratiquer une interruption volontaire de grossesse ?", lance Sophie Gaudu, gynécologue obstétricienne, à ses élèves du diplôme universitaire de régulation des naissances. "Le sentiment d'être utile", "la fierté", "ça nous rend heureux", répondent à l'unisson la quinzaine de médecins généralistes et sage-femmes. Déjà en exercice ou étudiants en fin de cursus, ils suivent cette formation de l'Université Paris Cité afin d'améliorer leurs connaissances sur la contraception et l'avortement.

Alors que les députés Renaissance et Nupes ont chacun déposé ces derniers jours une nouvelle proposition de loi visant à constitutionnaliser le droit à l'IVG, ces soignants décrivent cet acte médical comme un engagement.

Aujourd'hui dans l'actu

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…