Face au coronavirus, la Chine panique pour ses chiens | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Face au coronavirus, la Chine panique pour ses chiens

La population chinoise s'inquiète que leurs animaux de compagnies soient touchés par le nouveau virus.
La population chinoise s'inquiète que leurs animaux de compagnies soient touchés par le nouveau virus. Pourtant, l'OMS rappelle qu'il n'y a aucune preuve de contamination possible.
 

Sur les réseaux sociaux, on voit de plus en plus ces derniers jours des photos de chiens de compagnie équipés de masques similaires à ceux portés par de nombreux Chinois, confrontée à l’épidémie de coronavirus.

La raison? Les propriétaires s’inquiéteraient de voir leurs fidèles compagnons être touchés par ce nouveau virus. Les ventes de masques de protection pour animaux auraient augmenté depuis l’apparition de la maladie. Ceux qui n’en trouvent pas en font avec “des gobelets en papier”, rapportait Reuters le 3 février.

Pourtant, l’OMS a déclaré qu’il n’y avait aucune preuve que le virus puisse être transmis par des chiens ou des chats. Malgré ces faits rassurants, le DailyMail rapportait fin janvier que les ventes de ces protections pour animaux ont été multipliées par 10, selon un vendeur.

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…