Didier Sicard : « Le ministère de la Santé a peur de ce palmarès des hôpitaux » | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Didier Sicard : « Le ministère de la Santé a peur de ce palmarès des hôpitaux »

ENTRETIEN. Pour le PDidier Sicard, « l’interdiction faite au “Point” illustre les ratages de la politique d’accès aux données de santé en France ».

 

Didier Sicard : Décision étonnante, c'est bien le mot. Je connais le sujet, car j'ai présidé le Comité d'experts de l'Institut des données de santé, qui avait été mis en place en 2006 lorsque Xavier Bertrand était ministre de la Santé. On nous demandait alors de faciliter l'accès aux données de santé. Depuis, c'est l'inverse ! Depuis la loi Touraine de 2016, l'idée est de fermer à double tour l'accès aux données de santé. La décision du Cesrees, en interdisant au Point d'accéder aux données du PMSI [Programme de médicalisation des systèmes d'information, NDLR], s'inscrit dans cette logique. Je conteste complètement leurs critiques sur la méthodologie utilisée pour établir le palmarès des hôpitaux du Point. En fait, il s'agit d'un acte de censure. Ce comité agit sur injonction du ministère de la Santé, c'est une décision politique. La Cnil n'aurait pas dû les suivre.

Aujourd'hui dans l'actu

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…