Déserts médicaux : "Après les maternités, on ferme les services d’urgences en zone rurale" | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Déserts médicaux : "Après les maternités, on ferme les services d’urgences en zone rurale"

Faute de médecins, des services d’urgences d’hôpitaux situés en zone rurale sont contraints de fermer leurs portes temporairement. Elargissant ainsi considérablement le nombre de Français vivant en "zone blanche médicale".

"Ça ne tenait plus qu’à un fil et il s’est rompu". D’un mélange de colère et de résignation, Laëtitia Brosse, infirmière aux urgences de l’hôpital de Saint-Calais dans la Sarthe, donne le ton : "en 20 ans de carrière, c’est du jamais vu !" Faute de médecins, son service d’urgences a dû fermer ses portes pendant la nuit du...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…