Des chiens à la prison de femmes de Nantes pour prévenir les suicides | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Des chiens à la prison de femmes de Nantes pour prévenir les suicides

Suite à plusieurs suicides de détenues, l'établissement pénitencier a fait appel à une association d'animaux mediateurs.

Tous les jeudis après-midi, les chiens de l'association Cœur d'Artichien et leurs maîtresses vont en prison. Ils vont à la rencontre des détenues dont certaines sont condamnées à de longues peines pour infanticide.

Les chiens sont attendues par les détenues. Lorsqu'ils arrivent dans la salle, ils jouent avec chacune, se font caresser, se font câliner. Ce sont des moments où les tensions retombent et où la parole peut se libérer. Les intervenantes travaillent avec...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…