Comment les émotions négatives et positives impactent la santé | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Comment les émotions négatives et positives impactent la santé

Cédric Lemogne, psychiatre au sein de l’hôpital Georges-Pompidou et professeur à la faculté de médecine Paris Descartes, analyse l'impact des émotions sur la santé
Interview - Quel impact ont les émotions sur notre santé ? La peur, la joie ou la colère influencent-elles le processus de guérison ? Cédric Lemogne, psychiatre au sein de l’hôpital Georges-Pompidou et professeur à la faculté de médecine Paris Descartes, nous éclaire.

Madame Figaro. - Que sait-on aujourd’hui de l’effet des émotions sur le corps ?

Professeur Cédric Lemogne. - Cet effet est indéniable sur le plan du comportement. Une patiente déprimée, par exemple, pourra avoir plus de difficulté à sortir d’une addiction, se soignera peut-être plus mal, boudera les cabinets médicaux ou aura tendance à moins bien s’alimenter. De façon plus directe, au-delà des effets du comportement, des dizaines d’études ont souligné l’influence des émotions négatives sur le risque et l’évolution des pathologies cardiovasculaires (infarctus, maladie coronarienne…) qui sont, rappelons-le, la première cause de décès chez les femmes. Une dépression est associée à un état inflammatoire dans l’organisme, et plus directement dans la région du cœur et de ses artères. Inversement, l’inflammation exacerbe fatigue, troubles de l’appétit et perte de plaisir. Les deux s’auto-entretiennent.

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…