"C'est notre bonne fée": en Ukraine, une médecin de 6 ans reste malgré les bombardements | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

"C'est notre bonne fée": en Ukraine, une médecin de 6 ans reste malgré les bombardements

La docteur Trubachova est l'une des dernières médecins généralistes du Donbass. À Siversk, malgré les bombardements, elle assure ses missions de soin sept jours sur sept.

À Siversk et aux alentours, dans l'est de l'Ukraine, encore un millier de personnes n'ont pas quitté leur maison. Pour les soigner, il ne reste qu'une seule médecin, qui est par ailleurs l'une des derniers docteurs généralistes de toute la région du Donbass.

"J'ai une table d'osculation, un électrocardiogramme, un oxymètre pour mesurer la saturation en oxygène. J'ai aussi un glucomètre pour le diabète, un tonomètre pour les yeux. J'ai donc les instruments essentiels", estime la Dr Alla Trubachova, qui consulte sept jours sur sept et à n'importe quelle heure de la journée.

Aujourd'hui dans l'actu

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…