Burn out des médecins : moins élevé dans les petites structures de santé | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Burn out des médecins : moins élevé dans les petites structures de santé

Plus de la moitié des médecins présente des symptômes d'épuisement professionnel. Cependant, l'épuisement professionnel des médecins dans les petites structures de soins primaires est considérablement plus faible que la moyenne nationale, relève cette étude du New York University Langone Health.

Certes une étude américaine mais qui aboutit à des conclusions universelles. Plus d’évolution, plus d’autonomie, plus de dialogue entre confrères dans ces structures à taille plus humaines réduisent le risque de burn out des médecins et ainsi, favorisent la qualité et la continuité des soins.

L'épuisement professionnel des médecins...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…