Alimentation : il faut faire passer la santé avant les lobbys | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Alimentation : il faut faire passer la santé avant les lobbys

Depuis le 22 octobre, l’agence nationale de santé publique lance une campagne nationale d’information invitant les Français à modifier leurs habitudes alimentaires
Alors que tout nous pousse à progresser vers une alimentation moins dépendante des produits de l’élevage, le gouvernement continue de s’opposer à toute initiative qui pourrait réduire la consommation de produits animaux.

Tribune. Depuis le 22 octobre et pendant un mois, l’agence nationale de santé publique lance une campagne nationale d’information invitant les Français à modifier leurs habitudes alimentaires. Tout le monde se rappelle la campagne invitant à manger cinq fruits et légumes frais par jour. Si cette recommandation est toujours d’actualité, deux nouveaux conseils sont mis en exergue : augmenter sa consommation de légumes secs et aller vers les féculents complets.

Cette nouvelle campagne de santé publique se base sur un état des lieux solidement documenté des études nutritionnelles, appuyées par les enquêtes étudiant l’alimentation des Français.

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…