À l'hôpital de Gonesse, les urgences craquent et les médecins partent | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

À l'hôpital de Gonesse, les urgences craquent et les médecins partent

Alors que les urgences de ce centre hospitalier du Val-d'Oise sont saturées, la maison médicale, censée les soulager, est priée de partir.

À Gonesse (Val-d'Oise), la colère gronde. D'un côté, un centre hospitalier sorti de terre en 2016, où le service des urgences, qui voit passer toujours plus de monde, est à bout de souffle. De l'autre, une maison médicale, adossée à l'ancien hôpital aujourd'hui désaffecté et situé à environ 1 kilomètre, et où les médecins de garde se tournent parfois les pouces, faute de patients. Comment en est-on arrivé là ?...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…