Rhinite allergique | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-
FMC : Les 10 points clés

Rhinite allergique

C’est l’évaluation de la sévérité de la maladie qui permet de poser l’indication thérapeutique.

1.

La rhinite allergique (RA) est la première des manifestations de l’allergie. Ainsi, plus de 20 à 30 % des Français souffrent de RA, et ce chiffre est en augmentation constante. Elles constituent parfois le premier stade d’une affection plus grave, la rhinobronchite allergique, et il existe un risque élevé d’évolution vers l’asthme. Des symptômes présents tout au long de l’année définissent la RA perannuelle et orientent classiquement vers des pneumallergènes domestiques. Une symptomatologie limitée à certaines périodes de l’année, à certains lieux ou au contact de certains facteurs environnementaux définit la RA saisonnière. Tous âges confondus, les trois plus forts pourvoyeurs de rhinite allergique sont, par ordre décroissant, les acariens de la poussière de maison, les pollens de graminées et les chats.

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…