VIH : stratégies de dépistage | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-
FMC : Les 10 points clés

VIH : stratégies de dépistage

La priorité est mise actuellement sur des populations cibles, mais chacun devrait connaître son statut sérologique.

1.

La seule manière de savoir qu’un individu n’est pas infecté par le VIH est de faire un test de dépistage. La seule manière de dépister précocement les personnes infectées est de réaliser et de savoir répéter un test de dépistage.
Le dépistage a un intérêt individuel : démarrer une prise en charge adaptée et un traitement antirétroviral, qui va permettre d’abaisser la charge virale et restaurer les défenses immunitaires.
Le dépistage a un intérêt collectif : plus les personnes infectées par le VIH sont dépistées et traitées et moins il y a de virus circulants, ce qui contribue à limiter les chaînes de contamination et le nombre de personnes infectées. Le dépistage permet de lutter contre l’épidémie cachée.

Référence

- HAS. Réévaluation de la stratégie de dépistage de l’infection à VIH en France. Recommandation en santé publique. 24 mars 2017.

Le Dr Marina Karmochkine déclare n’avoir aucun lien d’intérêts concernant les données présentées dans cet article.

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…