Méningites à méningocoques | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-
FMC : Les 10 points clés

Méningites à méningocoques

La prévention vaccinale des méningites à méningocoques est fondamentale du fait de la forte mortalité associée à ces infections.

1.

L’incidence des méningites bactériennes est de 2,4 pour 100 000 habitants en France (réseau Epibac, France, 2015), ce qui correspond à environ 1 500 cas par an. Dans deux cas sur trois, elles surviennent chez des enfants âgés de moins de 5 ans.
Le méningocoque est le germe le plus fréquent après l’âge de 1 an. On dénombre environ 600 cas chaque année dont 10 % mortels. Le sérogroupe B prédomine en France (74 %), suivi par le C (17 %). Les autres sont minoritaires : W135 (5 %), Y (< 5 %). Les méningites Hæmophilus B ont quasiment disparu avec la vaccination.

Référence

Calendrier vaccinal 2017. Ministère de la Santé, avril 2017.
– Parent du Châtelet. Infections invasives de méningocoques. Rev Prat 2016;66:266-9.

Dr Marielle Ammouche : journaliste, egora.fr, Egora l'Hebdo-Panorama du médecin, Global Média Santé. Elle déclare n’avoir aucun lien d’intérêts concernant les données présentées dans cet article.

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…