Infection à virus Zika | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-
FMC : Les 10 points clés

Infection à virus Zika

L’infection à Zika, arbovirus transmis par le moustique Ædes, est bénigne dans la grande majorité des cas. La principale dangerosité est le risque de microcéphalie et de malformations foetales neurologiques, pour les femmes enceintes infectées.

2.

Comme la plupart des Flavivirus, la transmission est essentiellement vectorielle par le biais des moustiques du genre Ædes, également vecteurs de la dengue, du chikungunya et de la fièvre jaune. Plusieurs cas de transmission sexuelle probable ont été rapportés, phénomène jusqu’alors peu décrit pour les arbovirus. D’autres modes de transmission ont été constatés, congénitale et transfusionnelle (2,8 % des donneurs de sang sont positifs pour le virus Zika en Polynésie).

Référence

– Epelboin L. Rev Prat Med Gen 2016;30(960):322-4.
– Bourée P. Rev Prat 2016;66:641-7.

Dr Philippe Massol : journaliste, egora-Panorama du médecin, Global Média Santé. Il déclare n’avoir aucun lien d’intérêts concernant les données présentées dans cet article.

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…