Méningites bactériennes | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-
FMC : Les 10 points clés

Méningites bactériennes

L’élargissement de l’offre vaccinale a modifié l’épidémiologie de ces infections invasives.

1.

L’incidence des méningites bactériennes est de 2,4 cas/100 000 habitants par an en France (réseau Epibac 2015), ce qui correspond à environ 1 500 cas par an. Si tous les âges sont concernés, un tiers des cas a lieu chez l’enfant de moins de 4 ans. Le pneumocoque et le méningocoque sont responsables de 80 % des cas de méningites bactériennes chez le nourrisson de plus de 2 mois et chez l’enfant. Le streptocoque B, Listeria monocytogenes et Hæmophilus influenzæ peuvent aussi entraîner des méningites.

Référence

- Floret D, et al. Méningites bactériennes de l'enfant. Rev Prat 2010;24(845):537-8.
- Duval X. Q 96 - Méningites infectieuses et méningo-encéphalites chez l'enfant et chez l'adulte. Rev Prat 2010;60(6);839-48.
- Bourillon A, Bingen E. Méningocoque, un germe d'actualité. Rev Prat Med Gen 2012;26(883):883.
- Bingen E, Bourrillion A. Antibioprophylaxie et vaccins des méningites bactériennes communautaires. Rev Prat 2004;54(9);839-48.
- BEH. Calendrier vaccinal 2013; n° 14-15,16 avril 2013.

Dr Marielle Ammouche : journaliste, egora.fr, Egora l'Hebdo-Panorama du médecin, Global Média Santé. Elle déclare n’avoir aucun lien d’intérêts concernant les données présentées dans cet article.

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…