Pathologie hémorroïdaire | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-
FMC : Les 10 points clés

Pathologie hémorroïdaire

La prise en charge des troubles du transit est indispensable. Le traitement médical est suffisant dans la majorité des cas.

2.

Selon les études, la prévalence des hémorroïdes symptomatiques varie entre 4,4 et 86 %. Le rôle de la consommation de fibres alimentaires, d’alcool, de café, l’obésité, la pratique de certains sports et la consommation de tabac est diversement apprécié selon les auteurs dans la genèse de la maladie hémorroïdaire. Des antécédents familiaux sont fréquemment rapportés. La constipation, la dyschésie et parfois la diarrhée semblent jouer un rôle prépondérant.

Référence

– Camille Zallot. Prise en charge de la maladie hémorroïdaire en 2016. La lettre de l’hépato-gastroentérologue, mars-avril 2016:109-14.

Le Dr Guy Scémama déclare n’avoir aucun lien d’intérêts concernant les données présentées dans cet article.

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…