PUB

Vous êtes ici

A+ A-
FMC : Les 10 points clés

Hypercholestérolémie

La HAS donne la priorité à l’évaluation du risque cardiovasculaire,
et simplifie la stratégie thérapeutique.

1.

Selon l’Étude nationale nutrition santé (Enns), 30 % des sujets de 18 à 74 ans présenteraient une dyslipidémie. La remise en cause de l’intérêt du traitement de l’hypercholestérolémie en 2012 a semé le trouble chez les malades et parmi de nombreux prescripteurs. En réalité, si certains patients sont traités à tort, de nombreux autres ne reçoivent pas d’hypocholestérolémiant ou sont insuffisamment traités.

Référence

- Haute Autorité de santé. Principales dyslipidémies : stratégies de prise en charge. Février 2017.

Dr Marielle Ammouche : journaliste, egora.fr, Egora l'Hebdo-Panorama du médecin, Global Média Santé. Elle déclare n’avoir aucun lien d’intérêts concernant les données présentées dans cet article.

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…