"Des signaux préoccupants" : les Doyens des facultés de médecine se mobilisent pour leurs étudiants | egora.fr
PUB
A+ A-

"Des signaux préoccupants" : les Doyens des facultés de médecine se mobilisent pour leurs étudiants

se terminent un peu plus tôt dans les enseignements dirigés en présentiel pour ensuite garder un temps d’échange sur ce que voudront aborder les étudiants. Cela va être l’occasion de rétablir le contact avec les enseignants, mais aussi de favoriser les relations inter-étudiants”, détaille-t-il. 

 

Particularité des premières années  

Une attention toute particulière est apportée aux étudiants de première année, les Pass, Las et Paces. “Ce n’est pas que les autres étudiants nous préoccupent moins, assure le Pr Diot. Mais les autres, on les voit, on les connaît car ils passent en stage. On a donc un contact avec eux."  

Les premières années, en revanche, n’ont eu que quelques semaines de cours en présentiel avant d’être reconfinés, puis d’étudier en distanciel. “Ils ont eu une année de terminale tronquée, pas vraiment de baccalauréat, on ne les connaît pas si bien. Ils arrivent, de plus, à un moment où on met en place une réforme complexe, pas toujours bien comprise et mise en place. Certains se perdent entre les Pass et les Las, cela rajoute de la complexité à la crise sanitaire”, analyse le Doyen.  

Pour remédier à ce mal-être de plus en plus prégnant, plusieurs mesures ont été prises, à commencer par un numéro vert instauré par le Centre national d’appui (CNA) qui sera accessible début février, 24h/24h et 7 jours sur 7. “Il permettra de centraliser les appels de détresse pour faire redescendre les informations vers les facultés de médecine qui mettront en place des accompagnements nécessaires”, explique le Pr Diot, qui annonce aussi avoir écrit à la Conférence des présidents d’universités pour mettre en place une stratégie “sensibiliser, alerter, accompagner” au plus vite. “On ne part pas de rien, le mal-être des étudiants n’est pas nouveau ni spécifique à la France”, tempère-t-il. “Mais il faut qu’on accélère et qu’on rende les choses plus facile.”

Une commission d’accompagnement des étudiants va également être mise en place. “Ses membres pourront se réunir dès lors qu’un étudiant est repéré...

1 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…