Dernière promotion Paces : le numerus clausus suspendu par le Conseil d’Etat   | egora.fr
PUB
A+ A-

Dernière promotion Paces : le numerus clausus suspendu par le Conseil d’Etat  

 respecté la temporalité d’annonces des places ouvertes en deuxième année pour les étudiants de chaque filière -Pass, LAS, Paces-. Le numerus clausus aurait dû être annoncé une fois seulement que les capacités d'accueil des primants étaient connues et votées. Le décret suspendu devra donc être republié, afin que cette chronologie soit respectée.  

Cette décision du Conseil d’Etat est loin de surprendre la présidente de l’Association nationale des étudiants en médecine de France (Anemf), Morgane Gode-Henric. “On les avait prévenus. On leur a dit depuis des mois que les étudiants doivent savoir dans quoi ils s’engageaient, c’est une obligation, estime-t-elle, se désolant que ce soit à nouveau à eux de “payer le prix” d’une mauvaise anticipation de la réforme.   

L’Anemf, qui travaille activement sur ce dossier, presse le ministère de réagir en republiant rapidement, avant dimanche matin, l’arrêté au Journal officiel afin que toutes les places de deuxième année soient figées. Car il n’est pas exclu que les chiffres bougent à nouveau, pour offrir notamment plus de places aux Pass/Las, peut-être au détriment d’un numerus légèrement revu à la baisse.  

"Un nouvel arrêté sera publié dans les plus brefs délais", ont assuré de leur côté les deux ministres dans un communiqué diffusé mercredi soir. "Les capacités d'accueil ouvertes aux étudiants inscrits dans l'ensemble des filières permettant l'accès aux études de santé (première année commune aux études de santé, parcours d'accès spécifique santé ou licences avec option santé) seront garanties aux étudiants en cours de formation", ont-ils ajouté, précisant que le calendrier des examens était "maintenu". 

 

L'actualité sur les études de médecine, de santé, vous intéresse ?  Inscrivez-vous  à notre toute nouvelle newsletter bi-mensuelle 100% consacrée à l'actu des  étudiants ! 
7 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…