Troubles fonctionnels intestinaux | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

L'essentiel

Les troubles fonctionnels intestinaux (TFI), appelés plus communément colopathie ou syndrome du côlon irritable, sont la plus fréquente des affections intestinales (15 à 20 % de la population en souffre), touchant davantage la femme que l’homme. L’organe en cause est le côlon, autrement dit le gros intestin. Les TFI ne s’accompagnent pas de lésion organique décelable par des examens, le diagnostic est donc essentiellement clinique, après élimination d’une cause organique. C’est une pathologie bénigne mais qui peut nuire à la[...]

Lire également

Hépato-gastro-entérologie 19.01.2017
Le syndrome de l’intestin irritable (SII ou IBS pour Irritable Bowel Syndrome ), encore appelé colopathie fonctionnelle, est l’un des troubles bénins parmi les plus courants en consultation de médecine[...] Lire

Questions / Réponses

Ma mère est soignée pour des troubles fonctionnels intestinaux (TFI). Comme son père (mon grand-père maternel) est décédé d’un cancer du côlon, j’ai peur pour elle. A-t-elle un risque de cancer du côlon ?

La plupart des cas de cancer du côlon sont sporadiques, c’est-à-dire qu’ils touchent une personne (généralement de plus de 60 ans) sans qu’il y ait un facteur de risque connu. Autrement dit, toute personne a un risque plus ou moins grand de faire un jour un cancer du côlon. C’est la raison pour laquelle un dépistage organisé a été mis en place pour toutes les personnes, femmes ou hommes, de 50 à 75 ans.
Le risque que votre mère a de faire un cancer du côlon n’est pas augmenté par la présence de ces TFI. En revanche, son risque est un peu augmenté du fait de ses antécédents familiaux (son père). Cela doit être une incitation à bien se soumettre au dépistage de ce cancer, tous les deux ans. A cette occasion, on rappellera le bon pronostic d’un cancer du côlon pris en charge à son stade débutant.
 

Le gastroentérologue que j’ai consulté sur les conseils de mon médecin traitant m’a parlé de fausse-diarrhée. De quoi s’agit-il ?

La fausse-diarrhée est généralement la conséquence d’une constipation. C’est la stase de matières fécales dans la partie terminale du côlon, le rectosigmoïde, qui va créer une irritation réactionnelle. Classiquement, la fausse-diarrhée débute par une petite selle moulée suivie d’un liquide fécal (diarrhée) contenant des petites billes de selles nommées scybales.
Cette fausse-diarrhée est très caractéristique des troubles fonctionnels intestinaux. Les épisodes de fausse-diarrhée alternent généralement avec des épisodes de constipation.
 

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…