Dépendance alcool | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

Questions - Réponses

Comment savoir si je suis dépendant de l’alcool ?

La meilleure façon de le savoir, c’est de ne pas en consommer pendant un jour ou deux et voir si cela vous manque. Si vous ne vous sentez pas bien, si vous ressentez le besoin de boire un verre, alors vous êtes très certainement dépendant.

Est-il vrai que le risque de cancer augmente dès la consommation régulière d’un verre de vin par jour ?

En théorie oui mais en pratique, c’est bien plus compliqué. Ce risque est en effet calculé de façon théorique et sur l’ensemble de la population. Mais chez un individu donné, qui a une très bonne hygiène de vie, pas de facteur de risque particulier, il ne serait pas raisonnable de considérer qu’il augmente son risque de cancer en buvant un verre de vin chaque jour !

Quelle est la quantité d’alcool à ne pas dépasser ?

L’Organisation mondiale de la santé recommande de ne pas dépasser 3 verres par jour pour les hommes, 2 pour les femmes, avec une journée par semaine de totale abstinence. Quand on évoque un verre, on parle d’une certaine quantité de boisson alcoolisée, variable en fonction du nombre de degrés en alcool de la boisson considérée. Cette quantité, c’est celle du verre servi dans un débit de boissons, autrement dit 25 cl de bière (le fameux demi), un ballon de vin, etc.

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…