Alzheimer | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

L'essentiel

Avec déjà plus de 900 000 personnes concernées, soit 1.4% de la population globale, la maladie d’Alzheimer représente un véritable défi de santé publique pour un pays comme le nôtre, d’autant plus que les projections épidémiologiques ne sont guère rassurantes avec une estimation de 1.200.000 cas à l’horizon 2020, dans seulement 4 ans. Mais pourquoi une telle explosion de cas ? Et quels sont les signes annonciateurs de cette maladie, aussi redoutable pour celui qui en est affecté que pour[...]

Lire également

Neurologie 02.06.2018
Le déremboursement des médicaments qui visent à lutter contre la maladie d’Alzheimer est l’aboutissement de dix années de remises en cause et de tergiversations. Quatre spécialités ont une autorisation de[...] Lire

Questions / Réponses

Existe-t-il des facteurs protecteurs contre la maladie d’Alzheimer ?

Il n’existe pas de moyen formel d’éviter la maladie. Toutefois, il semblerait qu’on puisse d’une part en retarder l’apparition, d’autre part en ralentir l’évolution.

Ainsi, plus on a développé ses réseaux neuronaux au cours de sa vie, plus on retarderait l’apparition des premiers symptômes si on doit effectivement développer un jour cette maladie.

D’autre part, maintenir un bon réseau vasculaire au niveau cérébral réduirait sinon le risque de survenue de la maladie d’Alzheimer du moins sa rapidité d’évolution. Pour cela, il faut éviter trois maladies très néfastes pour le cerveau : l’hypertension artérielle, le diabète et l’hypercholestérolémie. Ou à défaut bien les contrôler grâce aux traitements médicamenteux très efficaces dont on dispose aujourd’hui.

Ma mère était, selon son médecin traitant, atteinte de la maladie d’Alzheimer. Mais un spécialiste a récemment parlé de démence à corps de Léwy. Y’a-t-il une différence ? C’est quoi les corps de Léwy ?

Oui car cliniquement, les deux maladies, bien qu’ayant des points communs, ne sont pas strictement identiques. Dans la démence à corps de Léwy, il y a une atteinte progressive des fonctions cognitives, intellectuelles, comme dans la maladie d’’Alzheimer, mais il s’y associe fréquemment des hallucinations visuelles et ce que les médecins nomment un syndrome extrapyramidal, observé notamment dans la maladie de Parkinson (tremblement, hypertonie musculaire). Malheureusement, cette démence à corps de Léwy n’a pas actuellement de traitement spécifique.

Quant aux corps de Léwy, ce sont des dépôts intracérébraux composés d’une certaine protéine (alpha-synucléine).

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…