"La médecine générale ne doit plus être considérée comme une voie de garage" | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

"La médecine générale ne doit plus être considérée comme une voie de garage"

a motivé la future consœur arrivée première aux ECN de choisir cette spécialité. 

 

Internistes libéraux

D’autre part, les étudiants sont conscients du fait que le médecin généraliste est non seulement un chef d’orchestre dans la prise en charge des patients, mais aussi un spécialiste qui doit avoir de nombreuses cordes à son arc. Depuis quelques années, du fait d’une pénurie de spécialistes, de nombreux collègues sont obligés de jouer le rôle d’internistes libéraux. Les connaissances et les responsabilités des généralistes se sont majorées. Un élément très motivant pour les étudiants, qui voient dans le travail d’un généraliste une variété importante de prise en charge : traumatologie, abord social de certaines pathologies, participation active aux soins palliatifs.

De plus, ils se rendent compte que l’exercice professionnel des médecins généralistes s’est considérablement transformé avec dans de nombreux cas, un exercice pluri-professionnel. Rares sont actuellement les médecins généralistes qui œuvrent seuls dans un cabinet.

De nombreux confrères sont motivés pour prendre ces étudiants en stage. Ils communiquent leur passion auprès de ces jeunes qui découvrent comme des nouveau-nés une pratique de terrain qu’ils n’imaginaient pas. De l’autre côté de la barrière, nous les généralistes de l’ancienne garde (ceux qui sont maîtres de stage universitaires) sommes heureux de voir l’engouement des ces futurs collègues lors des stages dans nos cabinets. C’est d’ailleurs cette petite flamme que nous entretenons avec ces jeunes émerveillés qui nous permet de garder de la passion dans notre pratique.

Oui, la médecine générale peut être valorisante, et ne doit plus être considérée comme autrefois comme une voie de garage."

 

Deux étudiantes motivées par la médecine générale : l'une, externe de 5e année en stage volontaire complémentaire qui souhaite être généraliste ; l'autre, interne de médecine générale très méritante et passionnée, classée entre 600 et 650 aux ECN.
Crédit : Dr Pierre Frances

 

34 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…