"Sortir du confinement : oui, mais dans quel état ?" | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

"Sortir du confinement : oui, mais dans quel état ?"

Il n’existe ni traitement efficace ni vaccin. Elles ne pourront dès lors servir qu’à confiner les «positifs», puisque Singapour vient de montrer que la distanciation, même bien comprise, est insuffisante.

La sérologie sera disponible dans le mois qui vient et permettra sans doute d’abord… d’alimenter notre déception, avec un taux d’immunisation qui serait à Paris aujourd’hui autour de 5 à 10%, donc très loin des 60-70% tampons nécessaires. Elle sera ensuite le moins mauvais indicateur de fin d’épidémie, du moins jusqu’à l’automne…

La porte est donc entrouverte à une évolution autoritaire et intrusive du (re)confinement : sur marquage sérologique négatif et/ou sur PCR positive, et GPS, tout cela au milieu d’un été forcément particulier, entre peur de la maladie et désobéissance de Français interdits de séjour, non seulement en Europe mais peut-être même sur les plages jusqu’à nouvel ordre.

 

Séquelles de la crise

Le fait même qu’il ne puisse s’agir d’une sortie nette et sans risque de réplique sur le plan sanitaire complique encore la donne en termes sociaux.

En dehors même de ce facteur aggravant, les raisons qui rendront la sortie compliquée, pour utiliser un euphémisme, sont déjà nombreuses.

Un tel traumatisme (quelle que soit l’échelle de mesure : nombre de morts, dégâts collatéraux, niveau d’anxiété collective…) ne peut se conclure sans une recherche en responsabilités. Quoi qu’on pense du comportement des dirigeants...

12 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…