"Mon frère était mort pendu depuis la veille": récits d'humiliations d'étudiants en santé | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

"Mon frère était mort pendu depuis la veille": récits d'humiliations d'étudiants en santé

"S’il meurt, ça sera de ta faute !"

Etudiante en médecine

Les violences, ça fait partie du pack "études de médecine" - (…) On m'a déjà interdit de prendre une pause pour manger après être restée debout au bloc opératoire de 9 h 30 à 17 h 30 sans interruption. Je me souviens avoir retenu des larmes de désespoir. Avoir été submergée de solitude. Comme de nombreuses autres fois où ma vessie menaçait de me lâcher après des heures d’opération, mais où l’idée même de demander d’aller aux toilettes était totalement ­inenvisageable et où il devenait ­terriblement angoissant de se sentir si vulnérable. C’est dans ce contexte, entourée de sang et parfois devant un patient entre la vie et la mort qu’il est le plus difficile, selon moi, de gérer les remarques cassantes qui nous sont destinées, comme pour tester notre résistance : "Non mais pas comme ça l’aiguille ! Non mais c’est pas possible l’Externe ! S’il meurt, ça sera de ta faute !"

Difficile de témoigner de l’ambiance totalement oppressante dans laquelle on se retrouve si seul parfois. Puis les années passent. On s’habitue. On s’habitue aux phrases haineuses de certaines infirmières et sages-femmes, aux remarques sexistes et totalement déplacées de certains chefs : "La touffe, oui toi ! Pour toi, l’évaluation de stage, ça sera… Une toilette intime… De moi ! Haha".

On fait ses armes, le métier rentre. Et on oublie. On avance.

 

 

"J’entendais l’équipe soignante rire aux éclats"

15 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…