13 novembre : un an de bouleversement dans la prise en charge des urgences | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

13 novembre : un an de bouleversement dans la prise en charge des urgences

Les attaques massives qui ont frappé Paris et Saint-Denis il y a un an n’ont pas seulement bouleversé les esprits, mais aussi induit de profonds changements dans la prise en charge des urgences en cas d’attentat. Alors que 20 victimes sont toujours hospitalisées - dont 9 à temps plein - et 600 personnes sont encore suivies psychologiquement, Samu et hôpitaux ont tiré les leçons du 13 novembre. Il y a un avant et un après. Si la prise en charge des 1 774 victimes directes des attentats du 13 novembre,...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…