Urgences saturées : "la médecine libérale n’est pas au rendez-vous", estime Sibeth Ndiaye | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Urgences saturées : "la médecine libérale n’est pas au rendez-vous", estime Sibeth Ndiaye

rendrait au congrès Urgences 2019, qui se tiendra à Paris du 5 au 7 juin, où elle est attendue de pied ferme.

Sur le fond, Sibeth Ndiaye a défendu la pertinence de l'action gouvernementale pour faire face à l'engorgement des urgences. En matière de solutions "de court terme", elle a défendu la mise en place d'un "diplôme spécialisé d'urgentiste" (le nouveau DES de médecine d'urgence, qui devrait former environ 470 urgentistes par an à partir de 2022, contre 300 pour l'ex-Desc) et la vaccination par les pharmaciens de ville afin de "libérer du temps médical".

27 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…