Prostatectomies : plus il y a d’urologues, plus il y a d’opérations | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Prostatectomies : plus il y a d’urologues, plus il y a d’opérations

Plus il y a d’urologues dans un département, plus le taux de prostatectomies est élevé. C’est ce que révèle une étude de l'Institut de recherche et documentation en économie de la santé (Irdes). Elle analyse les écarts départementaux de prostatectomies et fait le lien avec l’offre de soins. Les résultats de cette étude montrent que les écarts de taux de recours à la prostatectomie vont de 1 à 4 selon les départements. Ainsi, "les départements présentant les taux les plus élevés sont le Doubs, la Haute-Vienne, le Morbihan, la Loire-Atlantique...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…