Première naissance après une autogreffe de tissu ovarien prélevé à l'adolescence | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Première naissance après une autogreffe de tissu ovarien prélevé à l'adolescence

Des chercheurs belges viennent d’annoncer la naissance, en novembre 2014, d’un enfant dont la mère avait eu l’ovaire droit congelé au tout début de sa puberté. Des chercheurs et médecins bruxellois (1) ont relaté dans la revue Human Reproduction, le récent accouchement d’une femme de 27 ans originaire de République du Congo tombée enceinte après transplantation de tissus ovariens prélevés et congelés au début de sa puberté. Dans le monde, on compte au moins 35 naissances liées à ce type d'autogreffes de tissus, toujours prélevés chez des femmes adultes. La...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…