"Pour un médecin, la retraite est une sorte de mort sociale" | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

"Pour un médecin, la retraite est une sorte de mort sociale"

Maître de conférences en sociologie à l’université de Bourgogne, Géraldine Bloy explique pourquoi les médecins ont tant de mal à renoncer à leur métier. Les médecins en France sont de plus en plus nombreux à repousser l'âge de la retraite. Que peut-on en déduire ? Géraldine Bloy : Le contexte les y incite. Les logiques de prolongation de l'activité, dans tous les secteurs, ont été encouragées par les politiques publiques, avec de nouvelles possibilités de cumul emploi-retraite. Il y a des "vieux" qui se sentent bien, surtout dans les professions...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…