Délinquance : les médecins dans le rôle des juges | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Délinquance : les médecins dans le rôle des juges

Nommé à la tête de l’Observatoire international des prisons (OIP) en juin dernier, le médecin Antoine Lazarus retrouve un thème qui lui est cher et qui l’a accompagné tout au long de sa vie. Le médecin est confronté à une situation où l’on compte 67000 détenus et seulement 55000 places de psychiatrie. En 1982, les chiffres étaient de 30000 détenus et 120000 lits de psychiatrie. Egora.fr : Votre premier contact avec la prison, c’est en 1971, lorsque vous devenez médecin à la maison d’arrêt de Fleury-Mérogis. Vous avez alors 30...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…