"Nous sommes régulièrement menacés" : ils racontent leur combat contre les antivax sur Facebook | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

"Nous sommes régulièrement menacés" : ils racontent leur combat contre les antivax sur Facebook

ne font de mal à personne, "là, c'est du sérieux, parce qu'on touche à la santé", relève-t-il. "Pour les antivax les plus virulents, les plus actifs, tout est de la faute des vaccins, même un cancer qui arrive 10 ans après", pointe Vaxxeuse n°3, troisième personne à avoir rejoint le groupe. Sa mission : "tourner en dérision les arguments les plus ridicules des antivax" pour mieux saper leur crédit.

 

 

Un travail de longue haleine. Parcourir les groupes d'antivax à la recherche des plus belles "perles", opposer inlassablement aux antivax les données acquises de la science, répondre aux personnes qui s'interrogent sur les risques des vaccins… "Certains jours, j'y consacre 3-4 heures", confesse Vaxxeuse n°1. "Et contrairement à ce que pensent les antivax, on a tous un travail, on n'est pas payés par Big pharma", s'amuse-t-il. Issus de milieux professionnels divers, ils ne compteraient aucun médecin dans leurs rangs, mais une poignée de docteurs en biologie. "On a surtout en commun d'avoir l'esprit critique et d'être allergique à l'intox."

Et les fausses informations sont nombreuses : les vaccins (rougeole et grippe en tête) donnent la maladie contre laquelle ils sont censés protéger, le vaccin ROR provoque l'autisme (merci Wakefield), le vaccin contre l'hépatite B favorise la sclérose en plaques et d'autres maladies auto-immunes…  Autre contre-vérité fréquemment répandue : si les maladies mortelles comme la variole ont disparu, c'est grâce aux progrès de l'hygiène et de l'alimentation, et non aux vaccins. "La chute du nombre de cas d'hépatite B dans les années 1990? A part un nouveau parfum de gel douche ou le papier toilette triple épaisseur, je ne vois pas", raille Vaxxeuse n°1.

Mais avec les antivax les plus extrêmes, le dialogue est impossible. Enfermés dans leurs certitudes, ils ne prennent pas la peine de lire les commentaires de leurs opposants… quand ils ne les ont pas déjà bloqués ou signalés sur le réseau social. "Ils disent une chose et son contraire dans la même phrase et ils ne s'en rendent même pas compte", se désespère Vaxxeuxe n°3.

Identifiés comme des ennemis, au même titre qu'Agnès Buzyn, les membres des Vaxxeuses font l'objet...

15 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…