Patients radicalisés : la contre-attaque s'organise contre le fichage en psychiatrie | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Patients radicalisés : la contre-attaque s'organise contre le fichage en psychiatrie

Un récent décret a autorisé le fichage des patients radicalisés hospitalisés sous contrainte en psychiatrie, via le système Hopsyweb. De nombreuses organisations et associations professionnelles de psychiatrie font aujourd'hui entendre leur voix pour réclamer l'annulation de cette mesure controversée. Rien de tel que le fichage des patients pour unir le monde de la psychiatrie. Le 7 mai dernier, un décret a été publié au Journal officiel afin de donner à l'État les moyens d'identifier les personnes fichées pour "radicalisation terroriste" hospitalisées sans consentement en psychiatrie. Aujourd'hui, les réactions s'amoncèlent pour...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…