L'Etablissement français du sang, le nouveau désert médical | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

L'Etablissement français du sang, le nouveau désert médical

Pas moins de 70 postes de médecins généralistes sont à pourvoir au sein de cet établissement public. Faute de candidatures, plusieurs sites de collectes sont menacés de fermeture. Le 1er juillet, le centre de collecte de Saint-Dié-des-Vosges a fermé ses portes. Celui d'Alençon (Orne) fermera l'an prochain. En cause : le manque de médecins généralistes pour superviser les dons. Ils sont environ 500 à travailler au sein de l'Etablissement français du sang, âgés en moyenne de 56 ans. Les départs en retraite qui s'enchainent laissent l'établissement public exsangue : 70...
5 commentaires

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…