L’Essonne réfléchit au statut d’assistant sexuel pour personne handicapée | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

L’Essonne réfléchit au statut d’assistant sexuel pour personne handicapée

Le Conseil général de l’Essonne ne veut pas clore le débat sur l’assistance sexuelle pour les personnes en situation de handicap. Alors que le Conseil consultatif national d’éthique (CCNE) vient se prononcer contre cette aide tarifée, en raison du principe de “nom utilisation marchande du corps humain”, le conseil général présidé par Jérôme Guedj (PS) a décidé d’aller au-delà de cet avis. En association avec l’association des paralysés de Franc (APF), Jérôme Guedj veut poursuivre la réflexion, et rechercher "des solutions à expérimenter pour proposer une réponse réellement adaptée aux...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…