Chine : les enfants uniques manquent de confiance | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Chine : les enfants uniques manquent de confiance

Les Chinois nés sous la politique de l'enfant unique seraient plus prudents et pessimistes que leurs parents, selon une étude de l'Université australienne de Monash à Melbourne. Pour évaluer l'impact psychologique de la politique de l’enfant unique décidée en 1979, Lisa Cameron et ses collègues de l'Université Monash à Melbourne (Australie) ont recruté 421 habitants de Pékin nés avant (en 1975 ou 1978) et après (en 1980 ou 1983) la mise en œuvre de cette politique. Les résultats publiés dans la revue Science montrent que les enfants nés après l'instauration...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…