Au XIXe siècle, les beaux et les laids scrofuleux | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Au XIXe siècle, les beaux et les laids scrofuleux

La maladie scrofuleuse a été un grand fantasme du XIX e siècle. Mais comment faire coexister dans une même entité des sujets difformes et de belles malades ? Et si le médecin peut parfois être à bout d’arguments, l’homme peut toujours donner son sentiment personnel… La scrofule, maladie constitutionnelle très répandue au XIXe s., fut l’objet à cette époque de très nombreuses théories et controverses, qui portaient le plus souvent sur sa nature et sur ses causes. Il règnait à son sujet une grande confusion. Les médecins ne semblaient s’entendre...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…