Camille Claudel, sculptrice morte d’amour chez les fous | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Camille Claudel, sculptrice morte d’amour chez les fous

Tout l'été Egora vous propose de (re)lire les sujets d'histoire qui vous ont le plus marqués... Paris, le 10 mars 1913. Le ciel est gris et bas sur l’île Saint-Louis. Le fourgon et le pas des chevaux qui arrivent au 19, quai de Bourbon n’empêchent pas la Seine de suivre son lit. Des hommes silencieux en uniforme, venus de l’hôpital pour aliénés de Ville-Evrad, viennent chercher la sculptrice Camille Claudel. Elle a quarante-neuf ans. Elle ne va pas bien depuis quelques temps, hurlant parfois, pleurant souvent et se laissant aller...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…