Vaccination contre le Covid : ces territoires qui cèdent à la tentation de l’élargissement | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Vaccination contre le Covid : ces territoires qui cèdent à la tentation de l’élargissement

Est-il temps d’ouvrir plus largement la cible vaccinale ? Telle est la question qui brûle les lèvres de nombreux citoyens, médecins, élus… jusqu’au plus haut niveau. Certains territoires ont franchi le pas.  

Il y a eu Cannes, précurseuse en la matière. Le 28 avril, son maire, David Lisnard, a décidé d’ouvrir ses centres de vaccination à ses concitoyens de 40 ans et plus, sans comorbidités, assurant que 100% des publics cibles ou volontaires avaient été vaccinés ou s’étaient vu proposer un rendez-vous. Le 24 mars, il avait déjà anticipé l’ouverture aux 50 ans et plus.  

L’idée d’une adaptation territorialisée des stratégies vaccinales fait peu à peu son chemin. En Corse, par exemple, illustre Le Monde, “bonne élève en matière de vaccination” avec ses 30,5% de sa population ayant reçu une première dose, “un nouveau seuil a été franchi jeudi [le 29 avril] , avec l’annonce du maire de Bastia, le nationaliste Pierre Savelli, d’ouvrir le centre de vaccination communal aux plus de 18 ans”.  

Ce dernier arguant qu’“aujourd’hui nous disposons de 800 créneaux pour seulement 500 rendez-vous, et il faut donc être pragmatique et élargir au plus grand nombre en ciblant, bien sûr, les plus vulnérables”. Une autre commune corse, Porticcio, a fait de même.  

Dans les Antilles, “la vaccination est désormais ouverte à tous les habitants de plus de 18 ans, sans restriction, en Guadeloupe, en Martinique et à Saint-Martin, où les autorités ouvrent leur premier vaccinodrome”, selon les différentes préfectures, a annoncé ce vendredi 30 avril l’AFP. En Guyane, les autorités avaient déjà décidé de cet élargissement la semaine dernière.  

A Grenoble, rapporte Le Huffington Post, le vaccinodrome avait décidé d’autoriser, le jeudi 29 avril, une tolérance temporaire sur la vaccination en injectant des doses à des personnes majeures de tous âges… Mais il a été quelque peu dépassé par...

2 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…