Covid : un retour à la normale au printemps si 90% des Français sont vaccinés, selon l’Institut Pasteur | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Covid : un retour à la normale au printemps si 90% des Français sont vaccinés, selon l’Institut Pasteur

Selon les modélisations publiées par l’Institut Pasteur et rapportées par le quotidien Le Monde, il faudrait que 90% de la population adulte soit vaccinée d’ici le 1er septembre pour envisager un relâchement complet des mesures de contrôle de l’épidémie.
 

“Nous avons développé des modèles mathématiques pour étudier comment la vaccination pouvait impacter la dynamique de l’épidémie”, explique une équipe d’épidémiologistes, dans un article mis en ligne mardi 6 avril sur le site de l’Institut Pasteur. Ceux-ci permettent notamment “d’anticiper quelle couverture vaccinale serait nécessaire dans les différents groupes d’âge pour pouvoir relâcher les mesures de contrôle”.

Dans leurs différents scénarios, les modélisateurs “ont calculé combien de personnes devaient être vaccinées pour que le nombre d’admissions quotidiennes à l’hôpital ne dépasse pas 1 000, soit trois fois moins que ce qui a été observé lors des deux premières vagues de 2020, au printemps et à l’automne”, décortique Le Monde.

Le premier scénario, le plus optimiste, prend pour hypothèse un R0 égal à 3 à l’automne 2021. Pour les épidémiologistes, “la vaccination de 90% des plus de 65 ans et de 70% des 18-64 ans (59% de la population lorsqu’on prend en compte les enfants non vaccinés), permettrait de complètement relâcher les mesures de contrôle”.

Cependant, “l’émergence de variants plus transmissibles, comme le variant B.1.1.7 désormais majoritaire en France métropolitaine, fait craindre une augmentation de R0”. Dans le cas où le taux de transmission du virus serait de 4, “il faudrait que des mesures de contrôle soient maintenues et réduisent les taux de transmission dans la population générale de 15-27% par rapport au scénario de relâchement total”. Pour que ce dernier soit envisageable, “il faudrait que plus de 90% des adultes soient vaccinés”, indique l’article publié sur le site de l’Institut Pasteur.

Interrogé par Le Monde, le modélisateur Simon Cauchemaz, reconnaît que ce 90% est un “objectif ambitieux”. Avec l’apparition de variants susceptibles de déjouer la protection conférée par les vaccins, la France pourrait même selon lui basculer dans des scénarios encore moins favorables : “L’échappement immunitaire est l’une des grandes inconnues pour les années qui viennent”, a-t-il avancé auprès du quotidien.

 

[Avec Le Monde]

5 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…