1 500 morts en France pendant les canicules de juin et juillet | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

1 500 morts en France pendant les canicules de juin et juillet

Les deux épisodes de canicule qui ont touché la France en juin et juillet ont entraîné près de 1 500 décès supplémentaires. Soit dix fois moins qu’en 2003, selon les chiffres de la ministre de la Santé, Agnès Buzyn. Le thermomètre a grimpé jusqu’à 42,6 degrés à Paris et dépassé les 40 degrés un peu partout en France pendant les canicules des mois de juillet et juin. Ces épisodes ont entraîné la mort de près de 1 500 personnes - 1 435 exactement - supplémentaires par rapport à la moyenne...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…