Sida : près de la moitié des contaminations dues à des patients se sachant malades | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Sida : près de la moitié des contaminations dues à des patients se sachant malades

Près de la moitié des nouvelles contaminations par le virus du Sida viennent de personnes connaissant leur maladie, mais qui ne sont pas traitées. C'est ce que révèle une récente étude américaine. Les patients se sachant atteints du VIH mais pas traités sont responsables de 43% des nouvelles contaminations, indique une étude américaine qui se base sur des données de 2016. Par ailleurs, les personnes séropositives ignorant leur statut sont responsables de 38% du reste des contaminations. Les 20% de contaminations restantes viennent de personnes traitées, mais chez qui le...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…