Leclerc veut vendre des autotests et des patchs | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Leclerc veut vendre des autotests et des patchs

Le distributeur breton repart au combat contre le monopole de l'automédication par les pharmaciens d'officine. Dans une nouvelle offensive publicitaire, il affiche clairement ses ambitions : commercialisation des autotests de dépistage et de patchs de sevrage tabagiques. La vente des tests de grossesse est au­to­ri­sée en grandes sur­faces de­puis 2014, mais Edouard Le­clerc veut bien plus. Au travers d'une cam­pagne de pu­bli­cité ré­cem­ment dé­voi­lée où une pa­tiente fic­tive se plaint de ne pou­voir ache­ter dans son ma­ga­sin ha­bi­tuel des au­to­tests de dé­pis­tage du cho­les­té­rol, l'industriel abat ses cartes. Le propos...
6 commentaires

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…