Antivaccins hyperactifs sur Internet : la contre-offensive s'organise | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Antivaccins hyperactifs sur Internet : la contre-offensive s'organise

les gens qui doutent. Et ils le peuvent, avec tout ce qui leur a été raconté. Auparavant, une mère de famille dans les années 60 ne s'occupait pas de savoir s'il fallait vacciner son gamin contre la variole car d'une part, c'était obligatoire et d'autre part, dans toutes les histoires de familles, il y avait des récits de gens qui étaient morts de la variole. Alors, avoir accès à la vaccination, c'était une aubaine. Mais maintenant, il y a des gens qui doutent, parce que de mauvaises décisions ont été prises par les pouvoirs publics et que des effets d'annonce peuvent expliquer ce doute.

Ce qui pose véritablement problème, c'est qu'il n'y a pas en face de cela, un arsenal rationnel, équilibré, d'arguments portés par des gens de qualité, qui permettrait de lutter contre la myriade d'informations perverses qui sont diffusées, très souvent émotionnelles, reposant sur des falsifications scientifiques comme cette étude sur l'autisme et la vaccination.  En face, il n'y a pas un nombre suffisant d'acteurs pro vaccins, qui vont dire : "Ce que vous affirmez là, c'est faux. Cette étude est de mauvaise qualité, etc ". Qui vont mettre les gens devant une demande de justification permanente.

Il faut qu'on arrive à constituer un catalogue d'éléments rationnels, scientifiques, bien étayés, qui s'adresse à tous ceux qui recherchent une information de qualité, traçable, référencée scientifiquement, un corpus d'information pro vaccin, de qualité, qui ne reprend que des éléments scientifiques. On n'a pas besoin d'avoir l'opinion de Louis Pasteur, on s'en fiche même si elle est magnifique. Il suffit de savoir que ce scientifique a tenté un truc fantastique sur un gamin qui avait la rage, une maladie qui tuait 100 % des personnes infectées, qui lui a permis d'être vivant.

 

Qui pourrait être porteur de ce discours ? Les sachants en général, la presse, le gouvernement, les médecins, les laboratoires pharmaceutiques sont tous décrédibilisés par ces contestataires ? Comment contrer cette vague de défiance ?

Il faut travailler les stratégies d'alliance. Les autorités de santé se sont décrédibilisées du fait d'une mauvaise gestion des crises sanitaires : décisions de blocage de la vaccination contre l'hépatite B, puis de confier l'organisation de la...

16 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…