L'ANSM alerte sur le patch contraceptif EVRA | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

L'ANSM alerte sur le patch contraceptif EVRA

L'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) alerte dans un communiqué sur le patch contraceptif EVRA, ce dernier présentant un risque thrombo-embolique veineux deux fois supérieur à celui d'un Contraceptif oral combiné (COC) de 2e génération contenant du lévonorgestrel . L'Agence européenne du médicament (EMA) a analysé une publication récente sur le risque de thrombose veineuse de ce patch attestant de ce risque. Les thromboses veineuses avec EVRA "restent rares", signale l'ANSM dans son point d'information, mais "en l'absence d'études comparatives montrant un bénéfice supplémentaire...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

Aujourd'hui dans l'actu

Gestion du cabinet

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…