"Etre pris en otage sur ce que font les patients est insupportable" : les angoisses des médecins face aux forfaits | egora.fr
PUB

Dossiers du moment

Vous êtes ici

A+ A-

"Etre pris en otage sur ce que font les patients est insupportable" : les angoisses des médecins face aux forfaits

la ROSP d’autre part ou bien adjoindre à l’acte un forfait diabétique semble plus approprié. Croire qu’un patient diabétique ne vient en consultation que pour du suivi chronique est une illusion." "Je suis favorable à une rémunération forfaitaire, explique un autre généraliste, mais en conservant une part de rémunération à l'acte (faible) pour éviter que les médecins négligent de faire des actes pour lesquels ils ne seraient pas rémunérés."

 

"Pour la capitation totale"

 

Certains, pourtant, font figure d'exception. "Je suis pour la capitation totale (avec libre choix) associée à des forfaits spécifiques pour chaque catégorie de soins", s'enthousiasme, minoritaire, un généraliste de plus de 55 ans. Un paiement au forfait serait "plus simple et plus éthique", avance un autre généraliste.

Pour prendre le pouls des soignants avant de lancer la réforme de la rémunération, Agnès Buzyn a tenu à consulter les lecteurs d'Egora. Une vaste enquête, ouverte jusqu'au mois de mars, a été lancée fin janvier. En 18 questions, et quelques minutes, les soignants peuvent donner leur point de vue sur de nombreux thèmes liés aux financement des soins et aux modes de rémunération, et développer leurs réponses dans un espace de commentaires.

Pour répondre à l'enquête : Agnès Buzyn demande l'avis des lecteurs d'Egora

 

 

33 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…