"Quelle profession accepterait de perdre 30% de sa rémunération?", la colère des médecins intérimaires | egora.fr
PUB

Dossiers du moment

Vous êtes ici

A+ A-

"Quelle profession accepterait de perdre 30% de sa rémunération?", la colère des médecins intérimaires

n'entache en rien notre déontologie ou notre éthique. Nous défendons nos intérêts, certes, comme n'importe qui le ferait, mais nous sommes avant tout des médecins.

 

Admettez-vous que dans vos rangs, certains aient des pratiques abusives ?

Dans toutes les professions il y a des moutons noirs. Nous ne les approuvons absolument pas. Les rémunérations sont encadrées depuis une quinzaine d'années. Elles sont très homogènes dans tous les hôpitaux et certains abusent lorsqu'un hôpital est en détresse. C'est arrivé. Mais si cela représente 1% de la corporation, cela veut dire que les 99% autres respectent les règles et sont des gens corrects. En plus, je n'ai pas d'exemple personnel de comportement abusif autour de moi. C'est tout à fait exceptionnel, et faire une généralité à partir de certains qui peuvent avoir des comportements abusifs, c'est malhonnête.

 

Le problème ne serait-il pas différent si les médecins dans les hôpitaux étaient mieux rémunérés ?

Oui, ce n'est pas qu'un problème de rémunération mais plus largement de conditions de travail. Pour les PU-PH, entre 35 et 39 heures il y a des RTT, et entre 39 et 48 heures il y a un grand no man's land. C'est un flou artistique. Je ne suis pas du tout certaine que les PU-PH soient payés prix où ils devraient l'être.  Les gardes sont fort mal payées. La moyenne, c'est cinq gardes par mois. Sur une carrière de 30 ans, ça fait 1 500 gardes soit quatre ans de travail. Ces quatre ans de travail ne sont pas comptabilisés ni financièrement ni en temps de travail dans les calculs de retraite. Il y a quand même un problème là, non ? Et il y a un grand nombre de...

19 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…